Sur la route de Jack Kerouac

Jack Kerouac “The King of the Beats” nous raconte ses propres voyages à travers différents romans écrits dans les années 50. J’espère être objective en parlant de cet auteur...

Jack Kerouac “The King of the Beats” nous raconte ses propres voyages à travers différents romans écrits dans les années 50. J’espère être objective en parlant de cet auteur car l’affection que je lui porte rend quelques fois mes propos surréalistes.

Aujourd’hui “Sur la route” est à l’affiche. L’histoire commence en 1947 aux Etats-Unis et narre l’histoire réelle de Kerouac et ses amis Beatnik, entre autres William Burroughs, Allen Ginsberg et Neal Cassady. Sans raconter la trame je précise tout de même qu’il s’agit d’un voyage à pied, en stop et en bus entre New York et San Francisco, où l’on rencontre des amis, de la drogue et des filles. Une histoire hors du commun car vraie, des aventures que Kerouac rend extraordinaires. Mais ce n’est pas seulement une histoire de dope et de meufs. C’est surtout une réflexion sur l’Amérique des années 50, le constat d’une génération qui souhaite faire entendre sa voix.

Ce livre m’a énormément plu et inspiré. L’écriture de Kerouac est fluide et agréable. Chaque description est intense et nous donne envie. Envie de vivre sa vie. Et c’est bien là le problème. Plusieurs jours après la fin de la lecture du roman le charme de cette vie de bohème beat m’a paru impossible car je ne pourrais, moi même, jamais la vivre. Sûrement une histoire de courage. Malgré tout j’ai été séduite par l’évasion que nous partageons avec l’écrivain, les paysages qu’il traverse, cette liberté inconditionnelle, la chance qui l’accompagne, ses amis bourrés de charisme mais également l’Histoire qu’il a écrite. Car par ses poèmes, ses romans, ses faits il a créé la “Beat Generation”. Une génération d’anticonformistes, amoureux de la nature, de la spiritualité et des relations entre tous les êtres. Ça y est j’exagère, non ?

Très prochainement, l’histoire sortira sur grand écran.

Categories
Books
3 Comments on this post.
  • Paul
    20 novembre 2011 at 22 h 42 min
    Leave a Reply

    La magie de ces routes là c’est qu’elles ménent à soi !!!

    • Loudge
      21 novembre 2011 at 10 h 32 min
      Leave a Reply

      oui, c’est certain !

  • Paul
    21 novembre 2011 at 11 h 55 min
    Leave a Reply

    Un sandwich qui donne faim !! Je vais m’empresser de le dévorer.

  • Leave a Reply

    *

    *

    RELATED BY

    • Avant d’oublier

      Après les Amandes vertes, Delphine et Anaële Hermans nous dévoile leur nouvelle BD intitulée “Avant d’oublier” toujours aux éditions Warum. Ce roman graphique retrace l’histoire d’une jeune femme qui réalise,...
    • Paul à la campagne

      Paul À La Campagne est le premier album de la série autobiographique de Michel Rabagliati publiée aux excellentes éditions de la Pastèque. Dès les premières pages, vous serez plongés...
    • Burgers, les recettes du Camion qui fume

      Petit cours de rattrapage pour ceux qui ne connaissent toujours pas le Camion qui fume. Il s’agit d’un Food Truck qui arpente les rues de la capitale pour proposer...
    • Abigail

      Grand gagnant du prix Révélation Blog 2008 à Angoulême, Aseyn est un dessinateur de talent, qui aime à varier les techniques sur son blog et dans ses histoires. Avec...

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer