La traversée du Louvre

Le Louvre est un lieu que tout le monde découvre et redécouvre sans arrêt. Ce labyrinthe de culture intrigue notre regard pour provoquer nos émotions et susciter notre curiosité. Le Louvre...

Le Louvre est un lieu que tout le monde découvre et redécouvre sans arrêt. Ce labyrinthe de culture intrigue notre regard pour provoquer nos émotions et susciter notre curiosité. Le Louvre représente 12 km de galeries, 403 salles, 1000km de P.Q. par mois, 35000 oeuvres exposées… et surtout 9 millions de visiteurs (en 2011).

David Prudhomme, auteur de la BD  La traversée du Louvre aux éditions Futropolis et Louvre éditions, va justement s’intéresser à ces visiteurs. David, personnage principal de la BD, est dessinateur et prépare une bande dessinée sur le Louvre (tiens donc!). Il se rend donc dans le musée en question, accompagné de Jeanne, sa compagne. Ils déambulent ainsi tous les deux dans les couloirs du musée. Mais David, occupé à admirer les toiles et distrait par les coups de fils de son éditeur, va perdre de vue son amie. Il se met alors à sa recherche… recherche qui devient rapidement un prétexte pour observer les individus et les œuvres qu’il rencontre sur son passage. 

David défile de pièce en pièce avec sa chapka sur la tête tel un explorateur. On découvre alors toutes sortes de visiteurs le long de cette traversée: ceux qui se posent sur les banquettes et qui s’endorment, ceux qui s’amusent avec les œuvres, ceux qui se promènent, ceux qui sans le savoir reproduisent l’œuvre qu’ils sont en train de contempler. Les jeux de plans, les rapports entre les visiteurs et les œuvres, tout cela évoque un œil photographique qui permet d’assister à un changement d’angle de vue où le visiteur devient l’œuvre.

A la fin de cette visite, on se rend compte qu’il existe un contraste violent avec le monde dans lequel on vit. En effet, le regard redevient un enjeu marchand avec les publicités qui nous entourent. Fini les œuvres d’art, notre regard est alors renvoyé à quelque chose d’utilitaire. Alors que dans le musée, le regard ne sert à rien ni à personne, il est gratuit. Les dessins superbes et légers de l’auteur accompagnent  avec talent et humour la vision que l’on peut porter sur les oeuvres présentés dans un musée. La traversée du Louvre est un bel album qui nous présente le Louvre de manière différente avec un personnage qui nous sert de guide et qui réinvente les œuvres en y incluant les visiteurs.

 

Categories
Books

No Comment

Leave a Reply

*

*

RELATED BY

  • Avant d’oublier

    Après les Amandes vertes, Delphine et Anaële Hermans nous dévoile leur nouvelle BD intitulée “Avant d’oublier” toujours aux éditions Warum. Ce roman graphique retrace l’histoire d’une jeune femme qui réalise,...
  • Paul à la campagne

    Paul À La Campagne est le premier album de la série autobiographique de Michel Rabagliati publiée aux excellentes éditions de la Pastèque. Dès les premières pages, vous serez plongés...
  • Burgers, les recettes du Camion qui fume

    Petit cours de rattrapage pour ceux qui ne connaissent toujours pas le Camion qui fume. Il s’agit d’un Food Truck qui arpente les rues de la capitale pour proposer...
  • Abigail

    Grand gagnant du prix Révélation Blog 2008 à Angoulême, Aseyn est un dessinateur de talent, qui aime à varier les techniques sur son blog et dans ses histoires. Avec...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer