Le dernier Cosmonaute

Voici ma dernière découvert dont je vous fais part: Le Dernier Cosmonaute, première bande dessinée d’Aurélien Maury éditée chez Tanibis (éditeur lyonnais). Ce qui frappe d’entrée c’est le format...

Voici ma dernière découvert dont je vous fais part: Le Dernier Cosmonaute, première bande dessinée d’Aurélien Maury éditée chez Tanibis (éditeur lyonnais). Ce qui frappe d’entrée c’est le format à l’italienne de l’ouvrage, peu fréquent en BD, consistant à organiser le contenu en paysage.

L’histoire raconte un moment de la vie de Larry, un mec d’environ trente ans, un peu geek, un peu looser, vivant dans une petite ville perdue au fin fond de l’Amérique. Ce jeune homme habite encore  dans une chambre chez sa mère et travaille dans une petite boutique de réparation d’appareils électroniques dont le patron est alcoolique.

Larry s’avère être un passionné d’astronomie bercé depuis sa tendre enfance par le souhait de devenir cosmonaute. On retrouve d’ailleurs plusieurs clins doeil dans la BD du film “2001 l’Odyssé de l’espace” de Stanley Kubrick :

Parallèlement, à l’autre bout de la ville, se trouve une jeune fille timide et discrète qui se prénomme Alice. Elle occupe ces journées en jouant de l’orgue dans une église vide. Alice rêve de fonder une famille mais on comprend assez rapidement que c’est pas gagné!

Jusque là rien d’extraordinaire… sauf que voilà, ces deux paumés de la vie vont se rencontrer et se mettre en couple. C’est à partir de ce moment que la vie de Larry va prendre une autre dimension car il continue à s’accrocher à ses rêves de gosse et pour lui inimaginable de franchir le cap. Alice essaye tant bien que mal de lui faire réaliser qu’il serait peut-être temps de grandir un peu et d’enfin s’assumer en tant qu’adulte, car il est vrai que Larry est peu mal à l’aise vis-à-vis des choses de la vie nécessitants maturité et responsabilité.

Afin de se rassurer, il va trouver conseil auprès de son meilleur ami, rebel et fumeur de clopes, Teddy, représentant la part de courage dont Larry aurait bien besoin pour affronter la vie. Enfin, il est important de préciser que paradoxalement, cet ami qui tente de faire prendre conscience au jeune homme qu’il devrait quitter son monde de rêve, n’est ni plus ni moins que son ours en peluche…

Il s’agit donc d’une BD attendrissante, aux dessins simples dégageant une certaine douceur enfantine. L’histoire touchante est en accord totale avec la dimension fantastique, ces deux notions nous plongeant avec humour dans le monde de Larry.

Petite anecdote: l’auteur, vivant au Texas, a été découvert aux travers des ses dessins de vaisseaux spatiaux qui ornaient jusque là des boîtes de céréales !

Categories
Books

No Comment

Leave a Reply

*

*

RELATED BY

  • Avant d’oublier

    Après les Amandes vertes, Delphine et Anaële Hermans nous dévoile leur nouvelle BD intitulée “Avant d’oublier” toujours aux éditions Warum. Ce roman graphique retrace l’histoire d’une jeune femme qui réalise,...
  • Paul à la campagne

    Paul À La Campagne est le premier album de la série autobiographique de Michel Rabagliati publiée aux excellentes éditions de la Pastèque. Dès les premières pages, vous serez plongés...
  • Burgers, les recettes du Camion qui fume

    Petit cours de rattrapage pour ceux qui ne connaissent toujours pas le Camion qui fume. Il s’agit d’un Food Truck qui arpente les rues de la capitale pour proposer...
  • Abigail

    Grand gagnant du prix Révélation Blog 2008 à Angoulême, Aseyn est un dessinateur de talent, qui aime à varier les techniques sur son blog et dans ses histoires. Avec...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer