Tizieu

Aujourd’hui TakeMein vous propose sa seconde interview réalisée auprès de Tizieu. Ce graphiste talentueux et polyvalent a en effet accepté de répondre à quelques questions, afin de nous faire...

Aujourd’hui TakeMein vous propose sa seconde interview réalisée auprès de Tizieu. Ce graphiste talentueux et polyvalent a en effet accepté de répondre à quelques questions, afin de nous faire partager son univers visuel. Enjoy!

Est-ce que tu peux te présenter à nos lecteurs ? D’où viens-tu?
Et bien je suis Nicolas Lemercier aka Tizieu. J’ai 32ans. J’exerce la dure profession d”Illustrateur/graphiste indépendant, mais également celle de formateur en Design graphique et en PAO. J’habite un petit village du calvados (14) où je profite d’un environnement calme favorisant la créativité.

Quel parcours t’a mené jusqu’au graphisme? (formation, affinités, rencontres…) Qui t’inspire dans ton travail, quelles sont tes influences?
Houla! Un parcours typique je pense, ahah! T’as du temps dis moi!?! Dans mon entourage tout le monde a le souvenir de moi avec un crayon, c’est donc que ça remonte à très loin! Un cursus scolaire normal avec l’envie très précoce de travailler dans la publicité (dès la fin de l’école primaire). Lors de l’adolescence, je croise l’ami Stenkat sur un camping et là je prends mon premier coup de fouet! Ça vit et ça respire le dessin, la créativité. Je prends conscience aussi des parcours scolaires existants. À la sortie de collège j’ai déjà une attirance pour la BD et les arts urbains… il faut choisir une orientation. Je pars en seconde option arts plastiques. Ça démarre pas trop mal, mais très vite l’ennui me gagne. Cette même année, je fraternise avec Stivo. Deuxième coup de fouet! L’internat oblige on crée nos premiers crews, nos premiers blazes et Stivo me baptise “Tizieu”. Auprès de lui je prends conscience de ce que l’on peut véhiculer par le dessin. Épaulé par ma famille et une prof principale très impliquée, nous recherchons une orientation dans laquelle je pourrais m’épanouir. Ce sera en filière professionnelle, en communication graphique! Je recroise Stenkat (toujours au même endroit, ahah nostalgie), nous discutons avec un peu plus de maturité sur mon projet d’avenir. Et c’est la rentrée. Quatre années d’internat, quatre années de dessin. Des rencontres marquantes, une fusion épique avec Supacat. Troisième coup de fouet! Avec lui je découvre le travail en équipe, l’importance de la couleur , une classe au top, une amitié naissante avec mon frérot Kirby, et bien sur LA rencontre de ma vie etc… Je me souviens d’une discussion délirante avec une amie, un trip sur des produits dérivés “Tizieu”. Toujours croire en ses rêves! Fin du cursus, je ne me sens pas prêt à être sur le marché du travail. Je pars en BTS. Grosse erreur? Peux-être pas. Je passe la plupart de mon temps à vivre et réfléchir graffiti. On cherche un nom de crew qui pourrait se démarquer, et Kabo lance AGB (Amour Gloire et Beauté) Quatrième claque! Mon esprit est en ébullition. La formation étant ce qu’elle est … je continue donc, mon apprentissage BTS en outsider. Le crew s’étoffe, mon grand ami Soap nous rejoins très vite, puis Tyrsa, le dernier en date étant iLK (c’est vieux tout ça). Des souvenirs au pied du mur, sur la route, en rencontres etc… J’ai, par la suite, travaillé en agence quelques temps. L’ouverture vers les autres me manque (paradoxe de la communication). Je commence à ressortir une idée datant du lycée : l’enseignement.
Désormais je vole de mes propres ailes et je prends du plomb chaque jour mais je fais avec… Je suis libre, je crée, je partage grâce à mon poste de formateur et surtout je reste fidèle à mes convictions. Je pense que c’est un luxe à notre époque : être VRAI.
Tu me demandes également quelles sont mes influences. Avec un peu de recul je peux désormais dire que c’est tout ça qui m’influence. Tout ce que je vis au jour le jour. Les bons comme les mauvais moments.

Quelle est ta méthode de travail? Quelles sont les techniques que tu utilises (crayon, stylo, PAO…)? Et y en a-t-il une que tu affectionnes particulièrement?
Boaaaaaf, j’ai pas vraiment de méthode de travail. Disons que je fais ma cuisine et qu’un chef ne divulgue pas ses ingrédients 😉 Bien évidemment le papier et le crayon sont les outils OBLIGATOIRES d’un créatif. Avant je faisais un petit crayonné et puis je passais à l’ordi pour tout faire. Depuis quelque temps c’est plutôt l’inverse. Je réalise mes maquettes sur écran puis je travaille sur papier et je finalise en PAO.
Et puis, j’ai redécouvert la linogravure, une technique plutôt cool qui force à se recentrer sur les traits et formes nécessaires à la compréhension d’un visuel.
Je suis également à l’aise dans un style kawaii et c’est d’ailleurs dans ce style que beaucoup connaissent mon travail autour d’illustrations et de jouets. Si tu as bien fait attention, j’ai émis un doute sur le fait d’être parti en BTS. Finalement c’était une bonne chose, car techniquement tout ressort ces derniers temps. C’est pour ouvrir mon éventail de compétences que je me suis lancé dans la série de dessins “Sketch”. Un trait d’observation précis et des représentations opposé à l’autre facette de mon travail. En fait j’ai peur de m’ennuyer en me cantonnant dans un univers. J’ouvre des portes à coup de bottes et multiplie les styles au risque d’en déconcerter certains… Et ça me plait! Il y a cette notion de défi et d’aller là où personne ne m’attend qui entretien ma motivation.

Quels sont tes projets en cours et peux-tu nous en parler un peu?
Principalement, il y a le fil conducteur “Sketch” que je m’efforce de faire évoluer. J’ai beaucoup travaillé au crayon puis au feutre à base de petits points pour me donner des contraintes supplémentaires. Je trouve ça cool et j’aimerais maintenant passer à un niveau supérieur… Surprise! Pour moi, c’est un casse-tête sur chaque dessin et j’aime ça, j’aime cette incertitude du résultat final.
Et puis je vais exposer mon travail sur ces séries courant octobre sur Caen. Un moment important pour moi puisque c’est finalement la première expo personnelle que je réalise dans ma région. J’en profite également pour lancer un appel car j’aimerais déplacer par la suite cette expo sur Paris.
Sinon, il y a du jouet. Deux projets très cool qui je l’espère, verront le jour, mais je ne peux rien dire pour l’instant.




On voit certains graphistes mettant en place des collaborations, avec des marques notamment. Tu l’as fait avec Converse et I Hate My Slippers. Aimerais-tu travailler avec d’autres? (C’est le moment de lancer un appel à projet là, ahah)
Travailler sur la campagne “Just Add Color” de Converse a vraiment été une opportunité très sympa à réaliser. j’ai voulu aller un peu plus loin que la simple réalisation d’une fresque. Je voulais que les gens comprennent sur les photos ou la vidéo le sens évolutif de mes personnages. Au démarrage tous trois identiques, ils prennent du style selon une chronologie temporelle par le biais de mes pochoirs. La Chuck Taylor étant le vecteur commun. Je ne sais pas si tout est bien passé mais bon j’me suis fais plaisir, ahah! J’aurais bien aimé que ce concept aille plus loin mais je n’étais pas en contact direct avec la marque. La base du personnage que j’ai nommé Bullet Boy a d’ailleurs été décliné en papertoy et en jouet fictif. Une version finale, répondant désormais au nom de Popboy (pour Perfect Orginal Platform) est d’ailleurs en cours de réflexion chez Bigshot. Ça pourrait être un super goodies pour une marque…
Sinon, comme on parle de collaboration, je reste super ouvert à ce concept. Travailler pour une marque de sneaker, de vêtement ou autre, est une expérience que je souhaiterais renouveler. Il faut me contacter hein!



http://www.dailymotion.com/video/xrn09n_just-add-color-au-havre_creation?start=1

Laquelle de tes œuvres te rend le plus fier et pourquoi? (Allez! Il y en a forcement une!)
Là, comme ça, je pense direct au portrait de Youssoupha! J’avais déjà réalisé il y a quelques mois des portraits beaucoup plus “amateur” (Coeur de pirate, Oxmo…) celui de Youss’ me fait prendre conscience de l’évolution parcourue! J’ai encore en mémoire une partie des sensations que j’ai éprouvé en le réalisant. Je ne sais pas pourquoi mais c’était fort. Et puis il y a eu cette émulation sur mes réseaux sociaux. Beaucoup de retours positifs qui m’ont fait chaud au coeur. Youss’ est un lyriciste hors pair, j’aime ses textes. Je sais qu’il a vu mon hommage mais je n’ai pas eu de retour.

Des conseils, des suggestions, d’endroits où se rendre dans ta ville ou ta région pour que nos lecteurs s’éclatent ou simplement profitent de bons moments?
Houla… Tu m’en demandes beaucoup, ahah !
Pour les sorties nocturnes sur Caen, je ne peux que vous conseiller les soirées de Phuncky Doyen. Du bon son, un mix sans faute de goût, une soirée à l’image de la Zulu nation.
Sinon, il faut absolument faire une ballade en Suisse normande et bien sûr les plages du débarquement.

Et enfin, très important, quel est ton sandwich préféré ?
Humm, sans réfléchir, un burger New Yorkais.




 Merci encore à Tizieu de s’être prêté au jeu des questions et pour sa disponibilité.

Je vous invite à suivre Tizieu sur sa page Facebook, ainsi que sur instagram (@tizieu) pour ceux qui en voudraient plus!

Categories
Art

YO™
One Comment

Leave a Reply

*

*

RELATED BY

  • vanila-bcn-logos-nba-team-basketball-mashup-illustration-design-studio-barcelone-espagne-cartoon-80s
    Art

    Logos NBA version cartoon des 80’s

    Cet excellent mashup réalisé par Vanila BCN organise le plus gros draft de l'histoire du basketball. A se demander si le niveau n'est pas encore monté d'un cran depuis...
  • Art

    Marion Toy

    Si tu aimes les couleurs vives, les jouets et la culture pop, tu vas adorer les projets de Marion Toy, alias Mári Dimitrouli. Cette jeune artiste athénienne s'amuse à...
  • Urban Symmetry - Zsolt Hlinka
    Art

    Urban Symmetry par Zsolt Hlinka

    Imprimeur à Budapest, Zsolt Hlinka est un passionné de photographie. Obsédé par la géométrie, obnubilé par la symétrie, il donne naissance à une série de photos baptisée "Urban Symmetry"....
  • Michal Kelesza - Lego Photo Project - Hard Butter
    Art

    Michal Kulesza voit des LEGO partout

    C'est vrai qu'on peut réaliser des milliers de choses avec des pièces de LEGO. Mais as?tu déjà pensé à prendre un petit déj' à base de pain tartiné de...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer